Le travail en nomade, c’est quoi ?

 

Le terme de travailleur nomade est assez récent, et c’est surement pour cette raison qu’il est encore un peu flou à définir. Mais par définition, le travailleur nomade est un travailleur qui peut accomplir ses missions dans d’autres lieux qu’au sein d’une entreprise.

Un certain nombre de personnes peuvent s’inclure dans cette catégorie un peu particulière de travailleurs. Les premiers à y entrer sont sans aucun doute les indépendants, freelances et auto-entrepreneurs. Qu’ils travaillent dans le digital ou non, leurs professions les amènent à beaucoup se déplacer et voyager. Ce sont donc les premiers concernés et les premiers à exercer leur travail de façon nomade.

Ce ne sont cependant pas les seuls, puisqu’en effet de nombreux salariés sont également amenés à se déplacer et à ne pas rester sur un seul lieu de travail fixe. Certains sont consultants, d’autres en télétravail, et certains encore voyagent beaucoup pour leur entreprise.

Le travailleur nomade est donc un travailleur dont le mode de vie professionnel se caractérise à la fois par de la souplesse et de la flexibilité.

 

Qui peut devenir travailleur nomade ?

 

Être travailleur nomade, c’est aussi un choix. Certains restent travailler au même endroit durant quelques temps, et d’autres n’ont de cesse de changer. Parfois, cela se détermine en fonction des clients et des besoins qu’ils rencontrent dans leur profession.

S’il s’agit d’un auto-entrepreneur, il faut prendre en compte que son rythme de travail doit être particulièrement intense, avec de nombreuses responsabilités et beaucoup de paperasse. Être nomade a des allures d’exotisme, mais c’est loin d’être les vacances.

Même si de nombreux métiers peuvent se faire en nomade, ce sont principalement les métiers du web et du digital en général qui conviennent le mieux à ce mode de travail. Ainsi, on retrouve le plus souvent parmi les travailleurs nomades des développeurs, des rédacteurs web, des community managers, des graphistes et des web designers, etc.

Il faut dire qu’ils n’ont le plus souvent besoin que de leur ordinateur, d’une connexion internet, et cela suffit pour qu’ils puissent se lancer dans une journée complète de travail. Les travailleurs nomades peuvent ainsi aussi bien travailler depuis chez eux, que dans un café. Ils peuvent aussi louer un bureau équipé pour une journée ou deux, voire plus.

 

 

Avantages du travail nomade

 

Travailler en nomade présente sur le plan pratique mais pas que de nombreux avantages. Tout d’abord, et peu importe qu’on soit en freelance ou salarié, le travail en nomade va permettre de développer de véritables compétences en terme d’efficacité et de responsabilité. En effet, la flexibilité et la souplesse de ce type de travail donne la sensation d’une vraie liberté de mouvement, ce qui augmente de manière significative la concentration chez de nombreux travailleurs.

Chez les salariés, cette responsabilisation et cette confiance de la part de leur employeur leur offre la possibilité de gagner en confiance et d’assumer un rôle plus conséquent.

Il en est de même pour les auto-entrepreneurs, si ce n’est qu’ils sont leurs propres patrons.

 

Inconvénients pour le travailleur nomade

 

Toutefois, pour de nombreuses personnes, le travail en entreprise à un poste fixe symbolise la sécurité de l’emploi. Cela ne convient pas non plus à tous les modes de vie, en particulier aux personnes ayant fondé un foyer et ayant une vie de famille. Le travail nomade implique en effet une grande mobilité sur tous les plans. Cela veut dire parfois abandonner la sécurité d’un seul et même logement, et parfois un certain isolement sur le plan social.

 

Les espaces de co-working

 

Si pour de nombreux sédentaires, il s’agit d’un mode de travail difficile à adopter, cela plait à de plus en plus de jeunes actifs qui ont l’habitude d’un environnement digital en pleine mouvance. Sans compter que nous sommes aujourd’hui dans un contexte qui permet à de nombreux espaces de co-working d’ouvrir un peu partout dans le monde. Et ce type d’espaces de travail convient parfaitement au travail en nomade. C’est d’ailleurs pour cette raison que de les premiers utilisateurs des espaces de co-working sont les startups, les auto-entrepreneurs et les freelances.

Les co-workings se retrouvent en ville comme en périphérie, et certains se trouvent même dans des centres d’affaires.