Afin de mettre toutes les chances de son côté lors de la création d’entreprise, il est important de respecter certaines étapes. Zoom sur les étapes importantes à suivre tout en respectant un ordre logique.

  1. Valider le projet de création d’entreprise

Avant d’aller plus loin dans la création d’entreprise, il faut être en mesure d’expliquer le plus clairement possible l’idée de création à une personne tiers. Elle doit, également, être en mesure de comprendre le fondement de ce projet.

  1. Identifier les points importants avant de se lancer

Afin d’identifier tous les points importants qui permettront au projet de bien se dérouler, le futur chef d’entreprise doit lister :

  • les cibles à atteindre,
  • quelle place reste à prendre sur le marché
  • tous les financements auxquels il peut prétendre
  1. Se renseigner sur la création d’entreprise

Il sera important de bien s’informer et s’entourer pour vous aider dans la création d’entreprise. En effet, cela ne s’improvise pas ! La Chambre de commerce relative à votre département regorge d’informations primordiales pour vos démarches juridiques et administratives. N’hésitez pas à vous renseigner !

  1. Lister les actions à mener

Les actions à mener son maintenant identifiables. Parmi les choses à lister, il y aura :

  • Quitter son emploi actuel, le cas échéant. En effet, vous devez vous rentre disponible.
  • Faire le tour des banques ou investisseurs afin de trouver des solutions de financement
  • Faire le point sur les personnes compétentes pour être de véritables accompagnateurs (expert-comptable, avocat, autre entrepreneur).
  1. Établir un business plan

Très important afin d’apporter une viabilité à l’entreprise, le business plan est une étape à ne pas négliger. En effet, il recense les solutions apportées par la société et les moyens pour la construire. Grâce à ce document, vous obtiendrez une visibilité sur le court, moyen et long terme. Pour cela, vous devrez identifier les cibles envisagées et apporter l’étude de marché réalisée, puis la façon dont le financement est souhaité et enfin les résultats prévisionnels. Aussi, le business plan peut fournir l’identité visuelle envisagée.

  1. Trouver des aides financières

Pôle Emploi, les banques ou les acteurs locaux et régionaux pourraient s’avérer d’une grande aide dans l’obtention d’aides financières. En effet, cela rassure le porteur de projet – le futur chef d’entreprise – ainsi que les organismes de financement

  1. Travailler et finaliser le financement du projet

Difficile de se lancer dans un projet d’entreprenariat sans financements. C’est pourquoi à cette étape précise il est important de faire l’état d’avancement sur les apports personnels à venir. C’est pour cela que l’obtention de réponses positives par les organismes de financement permettent de continuer le montage de la société.

  1. Trouver le local pour exercer

Afin de vous aider dans cette recherche, commencez par lister les conditions qui vous permettront de bien exercer votre activité. Cela peut être la surface minimale ou maximale du local ou encore le prix à ne pas dépasser et enfin la localisation.

Sachez que de nouveaux centres d’affaires mettent à disposition des espaces de bureaux partagés. Ces offres peuvent s’étendre de la plus simple à la plus complètes.

  1. Rédiger des statuts de l’entreprise

La rédaction des statuts de l’entreprise intervient lorsque vous avez déterminé la forme juridique de votre société. Cependant, il est important de connaître, la dénomination de l’entreprise. Aussi, en fonction de si vous décidez de vous installer avec des associés, il faudra connaître leur nom. Ainsi, point très important, le régime fiscal dont dépendra votre société devra impérativement être connu. En effet, ce dernier déterminera votre régime d’imposition. Et enfin, vous devrez mentionner les investisseurs éventuels.

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un avocat spécialisé en droit des sociétés ou un expert-comptable.

  1. Transmettre le dossier de création d’entreprise au CFE

Vous touchez au but ! La création d’entreprise est quasiment terminée. Chaque forme juridique disposent de ses propres obligations. Généralement, il faudra nommer les dirigeants ainsi que réaliser les formalités légales ; réaliser une publication dans le journal d’annonces légales et enfin réunir tous les documents nécessaires pour la finalisation du dossier.

Dès que le dossier réunit toutes les informations demandées, transmettez le au CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Toutefois, l’envoi sous forme dématérialisée est tout à fait possible.

Attention : Avant la finalisation, la consultation d’un notaire peut s’avérer nécessaire dans certaines structures juridiques.

  1. Réception de l’extrait d’immatriculation

L’entreprise est créée ! En effet, quelques semaines après l’envoi au CFE, ce dernier réalise l’immatriculation de la société !