Le travail à distance plutôt qu’au sein de mêmes locaux pour les employés d’une entreprise prend de plus en plus une place prépondérante dans notre façon de travailler. Pour de nombreuses personnes, et surtout celles œuvrant dans le digital, ces nouvelles conditions de travail changent la donne au quotidien. Une grande majorité des missions peuvent désormais s’effectuer depuis chez soi, ou depuis un poste à distance.

Travail à distance, qu’est-ce que c’est ?

Télétravail ne rime pas forcément avec travail à domicile. De nombreux employés choisissent de réaliser leurs tâches depuis un espace de coworking, une location de bureau équipé ou encore depuis un café. En fait, télétravail veut tout simplement dire que l’activité professionnelle est réalisée hors site de l’entreprise au moyen des technologies et de la communication, de manière ponctuelle ou de manière plus régulière. Mais pour bien télétravailler, il est essentiel d’avoir à disposition le matériel nécessaire : un ordinateur, une connexion internet, un téléphone, etc.

 

Il faut savoir que le télétravail est une activité encadrée, qui doit s’inscrire dans le contrat du salarié, du moins en tant que possibilité, ou être décidée d’un commun accord entre l’employeur et le salarié.

Qui peut faire du télétravail ?

 

Sont concernés par cette forme de travail :

  • le secteur privé, et le secteur public avec un emploi dans les conditions du secteur privé
  • les agents publics
  • les fonctionnaires civils
  • les magistrats (dont les avocats)

 

Attention, un travailleur indépendant n’est pas considéré comme pouvant faire du télétravail. Il peut faire du travail à domicile, ou faire du travail en nomade.

Directeur artistique et graphiste

 

Le directeur artistique se charge de l’identité visuelle de l’entreprise dans laquelle il est employé. Il n’a pas besoin d’être présent en continu sur le site de l’entreprise, et peut exercer son métier d’où il le souhaite, pour peu bien sûr qu’il ait accès à ses outils de graphisme.

 

 

Assistant virtuel, assistant à distance

 

L’assistant virtuel est le plus souvent un travailleur indépendant qui gère à distance les mêmes tâches qu’un assistant de direction. Il va ainsi prendre notamment en charge la gestion des appels et du courrier, la gestion des rendez-vous, l’organisation des plannings, etc. De nombreuses entreprises font aujourd’hui appel à ces assistants virtuels.

 

Community manager

 

Il s’agit très certainement de l’un des métiers auxquels on songe le plus lorsque l’on parle du travail à distance. Le community manager peut être salarié comme indépendant, et est à la charge de la gestion des médias sociaux de son entreprise. Rien dans ses missions ne nécessite une présence sur le site de son employeur.

Journaliste

Du fait qu’il ait un besoin constant de collecter des informations, et qu’il lui ait possible de le faire en exploitant tous les canaux de communication à sa disposition, le journaliste peut tout à fait effectuer son travail de là où il le souhaite.

Traducteur, traductrice

 

Ce métier peut également être exercé à distance. Le traducteur peut être chargé de la traduction de divers supports, livres, films et séries, modes d’emploi, etc.

Quels bénéfices

 

Pour un salarié, le travail à distance va lui permettre de gérer son temps différemment, et le plus souvent de pouvoir mieux organiser sa journée. Cette liberté peut avoir pour effet une meilleure productivité du fait d’une meilleure concentration. L’autonomie dans les tâches peut également galvaniser, et donner envie de davantage s’impliquer.

 

Du côté d’un employeur, on trouve aussi de nombreux points positifs. En effet, la productivité des employés, et donc de manière plus générale, de l’ensemble de l’entreprise augmente. De plus, certains postes de dépense, dont énergétiques, se trouvent considérablement réduits. Moins d’employés sur place, moins d’électricité consommée, ou encore de chauffage, climatisation, etc.

 

Le télétravail peut donc apporter des bénéfices aussi bien pour le salarié que pour son employeur. Au-delà de la crise sanitaire, il est intéressant d’observer la manière dont nos modes de travail se réinvente, au profit de notre confort mais aussi de notre productivité.